30 janvier 2011

Ragoût d'hiver et polenta (The Post Punk Kitchen)

Quand il fait froid et sombre dehors, rien de mieux que cette recette de The Post Punk Kitchen.

Au début de l'automne, utilisez les dernières tomates bien mûres (à peler en les passant dans l'eau bouillante, pour éviter les bouts de peau coriace). En hiver, faute de mieux, ouvrez une boite de pulpe de tomates.




(pour 4 pers.)

1 oignon haché
2 gousses d'ail hachées
1 beau poireau, coupé en rondelles
2 grosses carottes en rondelles
2 grosses pommes de terre, coupées en gros cubes
1 morceau de céleri-rave en petits cubes (remplace les graines de céleri de la recette)
200 g de pulpe de tomates (ou tomates fraîches pelées)
100 de lentilles vertes
bouillon de légumes
2 feuilles de laurier
1 c. à café de gros sel
2 c. à soupe d'huile d'olive
poivre
thym


Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon dans l'huile. Ajouter l'ail. Ajouter les carottes, le céleri, les lentilles, la pulpe de tomates, le laurier, le thym, le poivre. Couvrir de bouillon de légumes et laisser mijoter 30 min. env.

Ajouter le poireau, les pommes de terre et le sel et laisser cuire encore 30 min., jusqu'à ce que les lentilles et les pommes de terre soient bien tendres.

Servir dans des grands bols avec de la polenta assez liquide.


Biscuits aux raisins et au beurre de cacahuètes (The Post Punk Kitchen)

La recette originale vient du site The Post Punk Kitchen, ici. Ces petits biscuits sont riches en : fibres, protéines, fer, calcium, magnésium (mélasse et raisins secs), zinc (cacahuètes) et omegas 3 (colza). Pas mal, non ?
 

 

80 g de tofu soyeux
80 g de compote de pommes non sucrée
6 cl d'huile de colza
3 cl de lait de soja
160 g de beurre de cacahuètes ou de purée de cacahuètes bio
100 g de sucre complet
100 g de sucre roux
2 mesure "c. à café" de mélasse
150 g de flocons d'avoine à cuisson rapide
150 g de farine demi-complète
100 g de raisins secs
1/4 cc de cannelle
1/2 cc de bicarbonate de soude
1/2 cc de levure chimique
sel
vanille

Mélanger ensemble la farine, les flocons d'avoine, le bicarbonate, la levure, le sel et la cannelle. Mixer le tofu avec la compote de pommes, le lait de soja et l'huile. Ajouter le beurre de cacahuètes, la mélasse et la vanille sans cesser de mixer pour obtenir une crème bien lisse.

Verser dans un saladier et ajouter le sucre. Incorporer le mélange farine - avoine. Ajouter les raisins. Laisser reposer une heure environ, puis former des petites boules avec les mains, les poser sur une plaque à pâtisserie, les applatir un peu (cette pâte ne s'étale presque pas à la cuisson), et cuire 12 minutes à 180 °C.

29 janvier 2011

Tartelettes aux poires

J'ai de nouveau utilisé la recette de la pâte biscuitée de la tarte aux fraises de VG-Zone (allez, je vous la donne cette fois-ci), avec des poires Comices et une crème aux amandes.




Pour 5 à 6 tartelettes selon la taille des moules.

Pâte :
50 g de sucre complet
25 g d'amandes en poudre
25 g de sucre en poudre ou sucre glace
15 g de farine de lin (voir recette des Tartelettes aux framboises)
45 ml d’eau
120 g de margarine
200 g de farine
sel
vanille

Crème aux amandes :
80 g d'amandes en poudre
80 g de sucre
20 cl de crème d'amandes en brique
2 c. à s. de poudre custard ou de Maïzena + vanille
1 cc de fécule de tapioca
quelques gouttes d'arôme amande amère

3 grosses poires Comices ou Passe-Crassane


Pâte : Mélanger ensemble les sucres, le sel et les amandes. Mélanger la farine de lin avec l’eau et la vanille.

Ajouter la margarine au mélange sucre-amandes, ajouter la farine de lin et tout mélanger. Ajouter la moitié de la farine sur ce mélange et incorporer. Ajouter le reste de farine, bien mélanger jusqu'à ce que toute la farine soit incorporée et que la pâte forme une boule. Mettre au frais pendant quelques heures avant de l'utiliser. La pâte se conserve une semaine environ au réfrigérateur.

Foncer des moules à tartelettes, au préalable légèrement huilés pour faciliter le démoulage. Cette pâte peut très bien être étalée directement dans les moules.

Mélanger tous les ingrédients de la crème dans un bol.

Peler les poires, couper en deux, enlever le coeur et couper en éventail, en tranches fines en laissant les tranches attachées à l'extrémité de la poire.

Verser un peu de crème dans les moules, poser la demi-poire au milieu, côté bombé vers le haut. Verser le reste de la crème autour des poires en faisant attention de ne pas déborder au-dessus de la pâte ou sur les poires.

Cuire 45 min. environ à 180 °C. Glacer les tartelettes au pinceau avec un peu de confiture d'abricots délayée avec de l'eau, ou du sirop d'agave + agar-agar + 1 c. à s. d'eau + quelques gouttes de jus de citron portés à ébullition.

Servir bien froid.

28 janvier 2011

Curry de chou-fleur



(pour 4 pers.)


1 petit chou-fleur en fleurettes
3 carottes en rondelles
1 oignon haché
40 cl de lait de coco
2 c. à s. de jus de citron
gingembre râpé (env. 1/2 c. à café)
1/2 c. à café de curcuma
1 c. à café de cumin
1 c. à café  de curry
huile d'olive
sel, poivre

Faites revenir l'oignon dans l'huile d'olive. Lorsqu'il est translucide, ajoutez les épices, poursuivez la cuisson 2 minutes. Ajoutez les carottes puis le chou-fleur, salez, poivrez. Ajoutez le lait de coco, et suffisamment d'eau pour recouvrir les légumes.

Laissez mijoter jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajoutez le jus de citron, et servez avec du riz basmati.

22 janvier 2011

Tartelettes aux framboises (VG-Zone)



J'ai utilisé la recette de l'Authentique Tarte aux Fraises du génial site VG-Zone, ici, en remplaçant simplement les fraises par des framboises (surgelées). J'ai aussi ajouté une cuillère à soupe de jus de citron à la crème pâtissière, et simplement fait chauffer de la gelée de groseilles passée au pinceau pour le glaçage. Si vous n'avez pas de poudre custard Bird's, produit somme toute assez "parisien", pas de panique, la même quantité de Maïzena additionnée de vanille fera très bien l'affaire. Il vous manquera juste la jolie couleur jaune... Vous pouvez aussi utiliser la poudre Impérial que l'on trouve entre autres chez Auchan, personnellement je préfère le goût de la Bird's.

Si vous n'avez pas non plus de farine de graines de lin (formidable substitut d'oeufs pour la pâtisserie), vous pouvez passez vos graines de lin au moulin à café, et si vous n'avez ni graines de lin ni moulin à café, il paraît qu'on trouve la farine de graines de lin en pharmacie, parce que c'est encore utilisé en cataplasme.

La pâte assez croquante se démoule normalement sans problème des moules à tartelettes une fois refroidie, mais vous pouvez huiler légèrement le moule pour éviter les mauvaises surprises. On peut l'étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé pour éviter qu'elle ne colle et au plan de travail, et au rouleau, ou directement dans les moules à tartelette avec les doigts.

Salade de choucroute

 
 
Choucroute crue
Ail
Huile d'olive
Graines de cumin
(facultatif : vinaigre de riz ou jus de citron)

Hacher l'ail ; concasser grossièrement au mortier les graines de cumin. Ajouter à la choucroute avec l'huile d'olive. Si elle manque d'acidité, ajouter un peu de vinaigre de riz.

Le sucre

Le sucre blanc est souvent raffiné avec des produits à base d'os d'animaux, autant dire pas du tout vegan. Ca tombe bien vu qu'il est également mauvais pour la santé (et les dents), tout comme la plupart des produits raffinés. Il existe différents types de sucres non raffinés, un sucre blond idéal pour la pâtisserie, que l'on trouve dans les magasins bio et au rayon bio de la plupart des grandes surfaces, ainsi que le sucre "complet", beaucoup plus foncé et fort en goût. Il existe une marque de sucre glace dans les magasins bio, sinon vous pouvez aussi passer du sucre blond au moulin à café. Les sucres bios, même partiellement raffinés, ne le sont pas avec ces produits animaux, donc il n'y a pas de problème avec les produits bios contenant du sucre.

Obtenue lors de la fabrication du sucre, la mélasse peut être utilisée dans de nombreux desserts et plats salés et est bourrée de calcium, de potassium et de fer.

Pour remplacer le miel, de nombreux sirops végétaux existent : sirop d'agave (délicieux dans les salades de fruits), de maïs, d'orge, de blé... sans oublier le sirop d'érable. A tester pour trouver ceux que vous préférez.

** EDIT **  Je viens de lire sur le site VG-Zone que le sucre blanc que l'on trouve en Europe n'était plus raffiné avec des produits animaux. Comme je passe mon temps sur des sites US, l'info m'avait échappée. Bon, ceci dit, il vaut quand même mieux éviter le sucre blanc, cette fois pour des raisons de santé.

Mes livres : "500 Vegan recipes"




500 Vegan Recipes de Celine Steen (du blog Have Cake Will Travel) et Joni Marie Newman. Si avec ça vous ne savez toujours pas quoi cuisiner pour le dîner...

Pour vous faciliter encore les choses, toutes les quantités sont indiquées en cups ET en grammes. C'est toujours en anglais, mais au moins vous n'aurez plus besoin de vous battre avec vos conversions.  

21 janvier 2011

Tofu au marsala (Dreamin'it Vegan)

Recette originale sur Dreamin' it vegan. Comme je n'ai pas réussi à mettre la main sur du marsala, à part une horreur aux oeufs, et que le banyuls qui est censé pouvoir remplacer le marsala, je n'en ai pas trouvé non plus, j'ai utilisé à la place du porto, et ma foi, c'était très bon.




(pour 2 pers.)

1 bloc de 100 g de tofu nature
1 c. à s. de farine
1 c. à s. de Maïzena
sel, poivre

400 g de champignons de Paris
2 échalotes
20 cl de bouillon de légumes
1 cc de Maïzena
1 cc de concentré de tomate
3 c. à s. de Marsala
thym
huile d'olive
sel, poivre

Tofu : Couper le tofu en tranches et saler des deux côtés. Mélanger la Maïzena et la farine, saler et poivrer, passer les tranches de tofu dans ce mélange et faire frire à la poêle jusqu'à ce qu'il soit doré.

Sauce : Faire revenir les échalotes dans l'huile d'olive. Ajouter les champignons, laisser cuire. Quand ils commencent à dorer, ajouter le marsala, laisser réduire, saler, poivrer, ajouter le thym. Mélanger le bouillon de légumes avec la Maïzena et le concentré de tomates, ajouter aux champignons. Faire épaissir, et servir sur le tofu accompagné de légumes.

16 janvier 2011

Soupe d'hiver au blé et au miso



(pour 4 pers.)

2 poireaux en rondelles
3 carottes en rondelles
1/4 de céleri-rave (ou plus selon la taille), coupé en dés
200 g de blé mondé précuit (ou de boulghour)
2 cuillères à soupe de miso
1 c. à s. d'huile d'olive
1/4 cc de sel
tamari

Faire revenir les poireaux et les carottes dans l'huile d'olive dans une cocotte-minute pendant 5 min. environ. Ajouter le céleri, environ 1,5 litres d'eau (le blé en absorbe beaucoup en cuisant), saler.

Fermer la cocotte et cuire 20 à 25 minutes à partir de la mise sous pression. Ajouter le miso, assaisonner avec le tamari et servir bien chaud.

13 janvier 2011

Tofuburger

 

(pour 4 pers.)

4 petits pains à burger (faits maison c'est bien sûr mieux, mais on n'a pas toujours le temps, et l'intérêt de ces burgers est aussi d'être vite préparés)
2 blocs de tofu fumé de g, coupés en deux pour obtenir 4 carrés identiques)
moutarde douce (idéalement la Senap que l'on trouve chez IKEA)
ketchup
gros cornichons aigres-doux, coupés en tranches dans la longueur
rondelles d'oignon doux
4 feuilles de laitue
huile végétale

Marinade pour le tofu :

3 c. à s. de tamari
1 c. à s. d'eau
1 gousse d'ail écrasée
1 cc de sirop d'agave

Préparer la marinade et verser sur le tofu. Laisser reposer pendant que vous préparez les autres ingrédients.

Faire chauffer l'huile dans une poêle et cuire le tofu à feu doux pour qu'il devienne croustillant. Passer les petits pains coupés en deux au grille-pain, étaler la moutarde sur l'une des moitiés, le ketchup sur l'autre, ajouter les autres ingrédients, et déguster bien chaud avec une salade.

Un peu de vocabulaire : le tofu

Tofu : "fromage" de soja, s'obtient en faisant cailler du lait de soja. Riche en protéines, en omégas 3 et en fer. Existe sous une multitude de formes. Le tofu nature peut être ferme ou soyeux (le tofu que l'on mange dans les restos japonais dans la soupe au miso est un tofu soyeux ferme (mais non c'est pas compliqué !) pas franchement facile à trouver en France dans le commerce, malheureusement). On trouve aussi du tofu aux herbes, aux olives, au curry, à la provençale, fumé, etc. etc.

Pour couper court à tout commentaire du style « c'est pas bon », « ça a pas de goût », une bonne fois pour toutes, le tofu ça se mange pas tel quel. A part dans la soupe au miso. Et encore, là, il est dans du miso. Le tofu, ça se fait mariner, ou ça se cuisine avec des épices et condiments divers. Le fait qu'il n'ait pas de goût particulier présente l'immense avantage de pouvoir le cuisiner à peu près à toutes les sauces, de l'utiliser dans d'innombrables préparations allant de la quiche à la crème glacée, et de bénéficier au passage de ses protéines d'excellente qualité.

Ma marinade de base, pour sauter du tofu à la poêle, c'est tamari + ail + sirop d'agave + jus de citron, mais c'est à adapter selon le plat préparé. Par exemple, jus de citron vert, sel, agave et lait de coco pour un plat exotique. A vous de tester et de voir ce qui vous plaît. Faire cuire à feu doux pour le rendre croustillant, et manger immédiatement.

Le tofu soyeux est diablement utile pour remplacer les œufs ou servir de « base » neutre dans un grand nombre de préparations. Et les tofus aromatisés remplacent parfaitement le fromage dans sandwichs et salades. Du tofu nature mariné avec citron, huile d'olive, sel et herbes ira très bien dans une salade grecque.

Il y a de nombreux commentaires sur le net sur le tofu Bjorg longue conservation que l'on trouve en grandes surfaces, personnellement je ne l'aime pas du tout, autant la texture que le goût, mais c'est tout de même bien pratique quand on voyage ou en camping.

Muffins à la vanille et muffins au citron





J'ai utilisé la recette du gâteau au citron de "500 Vegan recipes" mais en n'ajoutant pas au début le zeste, l'arôme et le jus de citron. J'ai mis du yaourt au soja à la vanille, divisé la pâte en deux et ajouté à la moitié de la vanille (extrait ou sucre vanillé), et à l'autre le citron. Cuire 30 min. environ à 180 °C, et laisser bien refroidir avant de démouler si vous n'utilisez pas de caissettes en papier.

Glacer les muffins au citron une fois refroidis avec un mélange de sucre glace et de jus de citron filtré, et saupoudrer de zeste de citron.


12 janvier 2011

Un peu de vocabulaire : le seitan

Seitan : préparation à base de protéine de blé, à faire soi-même ou à acheter, en magasin bio uniquement.
 
Le Gourmet Grill de Lima est plus cher mais infiniment supérieur à celui de Soy, moyen en goût et conditionné dans une sauce pas terrible. Le seitan est délicieux sauté, pané, mijoté, en escalopes, haché, et est un bon moyen d'initier un mangeur de viande au végétalisme sans trop lui faire peur. Passe aussi sans problème au congélateur.

Pour faire votre seitan vous-même (nettement moins cher, et pas si compliqué) :

Seitan maison 1 (cuisson dans un bouillon)
Seitan maison 2 (cuisson vapeur)
Seitan maison 3 (cuisson vapeur)
Seitan maison 4 (cuisson vapeur, mon préféré !)

Le gluten en poudre, ingrédient de base du seitan, se trouve dans certains magasins bio (Celnat) ou sur le site Un Monde Vegan.

Soupe de pois cassés





(4 pers.)

300 g de pois cassés
1 oignon
2 carottes
huile d'olive
thym
sarriette
feuille de laurier
sel

Faire revenir l'oignon haché et les carottes en rondelles dans l'huile d'olive. Ajouter les pois, 1 litre d'eau, les herbes, couvrir  à moitié et laisser mijoter jusqu'à ce que les pois soient bien tendres (env. 45 min). Ajouter du liquide si nécessaire et en fonction de la consistance recherchée. Saler en fin de cuisson, retirer la feuille de laurier et mixer. Servir bien chaud avec des croûtons à l'ail.

Croûtons : pain de campagne ou complet coupé en dés - huile d'olive - 1 gousse d'ail hachée

 Faire dorer le pain dans l'huile. Ajouter l'ail en fin de cuisson.

10 janvier 2011

Haricots blancs à l'orientale

Ma mère faisait quand j'étais petite, pour les jours de fête, un fantastique plat de haricots blancs géants, lentement cuits au four dans une sauce tomate douce et épicée. En voici une version « express » reconstituée d'après mes souvenirs. Servir avec de la polenta, passée ou non à la poêle, ou de la fougasse toute chaude. Ne supprimez pas le poivre de la Jamaïque, c'est ce qui donne tout son caractère à ce plat.







(pour 3 pers.)

1 bocal ou 400 g de haricots blancs géants  déjà cuits
1 oignon, haché
1 brique (200 g) de coulis de tomates
4 c. à s. de concentré de tomates
1 à 2 c. à s. de sucre complet
1 c. à café de paprika
2 c. à café de poivre de la Jamaïque moulu
huile d'olive
sel, poivre
Faire revenir l'oignon dans l'huile. Ajouter le coulis et le concentré de tomates, les épices, le sel et le poivre et ½ verre d'eau, et laisser réduire à feu doux.

En fin de cuisson, ajouter le sucre (ne pas l'ajouter au début pour éviter que la sauce attache) et les haricots.

Mettre dans un plat à four ou de petits plats individuels et passer env. 20 min. au four à 180 °C.

Sauté de seitan aux champignons et au vin blanc (Veganomicon)


Recette du "Veganomicon" légèrement modifiée (il y a des épinards en plus dans la version originale).
 


(pour 4 pers.)

300 g de seitan coupé en cubes
1 oignon, coupé en lamelles
200 g de champignons de Paris, coupés en 4
2 gousses d'ail, hachées
1/2 cc de thym
6 cl de vin blanc
6 cl de bouillon de légumes
persil haché
huile d'olive
sel, poivre

Faire chauffer l'huile d'olive dans un grande poêle et faire revenir le seitan pendant 2 min. env. Ajouter les oignons, puis les champignons après 5 minutes. Laisser cuire jusqu'à ce que les champignons soient cuits et le seitan doré.

Ajouter l'ail, le thym, le sel et le poivre, laisser dorer l'ail puis ajouter petit à petit le bouillon et le vin blanc. Tout le liquide doit finalement être absorbé. Saupoudrer de persil et servir avec pâtes, riz, purée de pommes de terre...

Mes livres : "Vegan Planet"



Vegan Planet de Robin Robertson. 400 recettes salées et sucrées, en même temps exotiques et faciles à faire. Soupes, salades, pâtes, sauces, ragoûts, chilis, poêlées, pizza, sandwichs, pains, boissons et desserts, sans oublier le petit déjeuner, voyagez presque sans effort dans votre cuisine et devant votre assiette.
 
Petit échantillon de recettes proposées ici :
 
 

Cookies au chocolat façon After Eight (Your Vegan Mom)

Des cookies en même temps moelleux et croustillants, qui vous rappelleront beaucoup les fameux chocolats à la menthe dans leurs petites pochettes... 

Recette originale ici, sur le super blog américain Your Vegan Mom.




(Pour une douzaine de cookies)

120 g de farine
¼ de  c. à café de levure chimique
sel
4 c. à soupe de margarine vgl (ou d'huile de colza)
160 g de sucre blond
25 g de cacao
60 g de yaourt au soja nature
50 g de pépites de chocolat noir
une dizaine de fondants à la menthe (genre Menthise de Lutti), hachés

Préchauffer le four à 180 °C.

Mélanger la farine, la levure et le sel.

Faire fondre la margarine, ajouter le sucre et le cacao tamisé. Ajouter le yaourt, bien mélanger.

Ajouter le mélange à base de farine, puis les pépites de chocolat et les fondants à la menthe.

Former des boules de la taille d'une noix, les aplatir un peu et les déposer sur une plaque à pâtisserie (les espacer suffisamment pour leur permettre de s'étaler à la cuisson).

Cuire 11 minutes à 180°C, laisser refroidir un peu sur la plaque (ils seront assez mous en  sortant du four), puis décoller avec une spatule et laisser refroidir complètement sur une grille.

9 janvier 2011

Mes livres de cuisine : le "Veganomicon"


Ma bible. Une cuisine inventive, variée, pleine de goûts et de couleurs, parfois surprenante, jamais décevante. Par Isa Chandra Moskowitz (http://www.theppk.com/) et Terry Hope Romero.




 
 
Quelques recettes contenues dans cette merveille et proposées ici :
 
 


Gâteau au citron (500 Vegan Recipes)




240 g (1 cup) de yaourt de soja au citron ou à la vanille (ne pas remplacer par de la crème dessert au soja)
120 ml d'huile de colza (½ cup)
2 c. à café d'extrait de citron
1 c. à café de zeste de citron
3 c. à s. de jus de citron

200 g de farine blanche (1 ½ cups)
120 g de sucre en poudre (1 cup)
2 c. à café de levure chimique
vanille
sel

Glaçage

100 g de sucre glace (¾ cup)
jus de citron (1 à 2 c. à s.) 

Préchauffer le four à 180 °C. Graisser un moule à cake ou un moule à manqué (diam. 20 cm).

Mélanger yaourt, huile, sucre, arômes, zeste et jus de citron. Tamiser à part la farine, la levure et le sel dans un grand récipient. 

Ajouter d'un coup les ingrédients liquides, et mélanger doucement et pas longtemps à la cuillère (surtout pas au fouet), juste assez  pour incorporer la farine.

Verser dans le moule et cuire pendant 45 minutes environ. Laisser refroidir 1 h avant de démouler.

Pour le glaçage, mélanger sucre glace et jus de citron et répartir sur le gâteau. Laisser refroidir complètement avant de servir.

On peut l'accompagner de coulis de framboise :


Seitan alla piccata (The Post Punk Kitchen)


Un peu long à préparer, mais le résultat en vaut largement la peine. Des morceaux croustillants de seitan sur un lit de purée de pommes de terre et des haricots verts croquants, le tout arrosé d'une sauce relevée mêlant ail, échalotes, vin blanc, olives, câpres et jus de citron. A servir pour un repas de fête ou pour montrer à des invités mangeurs de viande que oui, la cuisine vgl, c'est boooooon.

Recette originale ici, sur The Post Punk Kitchen.



Pour 4 personnes

1 paquet de seitan Gourmet Grill de la marque Lima (vous pouvez bien sûr utiliser un seitan maison ou d'une autre marque, mais celui-ci se prête particulièrement bien à cette recette)
2 c. à soupe de Maïzena
huile d'olive

haricots verts cuits à la vapeur, pas trop pour garder un peu de croquant

800 g de pommes de terre farineuses

Sauce :

1 tasse d'échalotes hachées (3 grosses environ)
4 gousses d'ail hachées
8 cl de vin blanc sec
40 cl de bouillon de légumes
1 c. à s. de farine
2 c. à s. de câpres
3 c. à s. d'olives noires dénoyautées et coupées en deux
2 à 3 c. à s. de jus de citron
1 pincée de thym
huile d'olive
¼ cc de sel
poivre
persil haché

Si vous avez une cuisinière 4 feux, vous pouvez faire cuire tous les éléments plus ou moins en même temps ; sinon, commencez par les haricots et le seitan et tenez-les au chaud en attendant d'avoir préparé le reste, l'objectif étant que tout soit finalement prêt à être servi en même temps.

Pelez et coupez les pommes de terre en morceaux et faites-les cuire à l'eau avec du sel. Pendant ce temps, mettez de l'eau à chauffer pour les haricots verts, puis préparez le seitan : coupez-le en tranches fines et passez chaque tranche dans la Maïzena. Faites-le frire à la poêle avec de l'huile d'olive, jusqu'à ce qu'il soit doré et croustillant.

Sauce : mélangez le bouillon avec la farine ; faites revenir les échalotes dans l'huile d'olive dans une casserole ; ajoutez l'ail, puis, une fois qu'il est cuit, le vin blanc. Laissez réduire, puis ajoutez le bouillon, le sel, le poivre et le thym. Laissez réduire à nouveau, puis ajoutez les câpres et les olives. Ajoutez pour finir le jus de citron et le persil et ôtez la casserole du feu.

Pour servir : écrasez les pommes de terre en purée (après expérimentation, cette recette est définitivement meilleure avec des pommes de terre écrasées au presse-purée, assez denses, plutôt qu'avec une purée légère). Disposez un monticule de pommes de terre sur chaque assiette, mettez les haricots à côté, répartissez le seitan sur les pommes de terre et arrosez le tout de sauce.

A servir immédiatement, pour déguster bien chaud.

Galettes de pommes de terre



Simplissimes et délicieuses avec une salade verte.

(pour 4 pers.)

500 g de pommes de terre à purée (Bintje par exemple)
1 gros oignon jaune
sel, poivre
huile d'olive

Peler les pommes de terre et l'oignon, et râper le tout au robot ou à la main (râpe à gros trous). Presser les pommes de terre rapées entre vos mains pour éliminer une partie du jus et de l'amidon qu'elles contiennent. S

aler, poivrer, mélanger. Former de petites galettes et faire cuire à la poêle à feu doux jusqu'à ce que les deux côtés soient bien dorés.

Gratin de pommes de terre


Pas le célèbre gratin dauphinois, mais le gratin lyonnais, moins connu, mais très facile à véganiser, vu qu'il suffit de remplacer le bouillon de volaille par du bouillon de légumes. J'utilise le bouillon en poudre Rapunzel, en vente en magasin bio et très facile à doser, mais vous pouvez bien sûr utiliser votre marque préférée ou un bouillon maison. Méfiez-vous simplement de la quantité de sel contenue dans votre bouillon, parce que c'est vite fait de se retrouver avec un gratin trop salé et limite immangeable.
 
 


(pour 4 pers.)

1 kg de pommes de terre à purée type Bintje ou Europa (surtout pas à chair ferme)
2 gousses d'ail hachées
bouillon de légumes (assez concentré)
huile d'olive
sel, poivre


Huiler un plat à four. Préchauffer le four à 180 °C. Eplucher et passer les pommes de terre à la mandoline ou au robot pour obtenir des tranches très fines.

Disposer les pommes de terre dans le plat par couches successives en répartissant l'ail sur chaque couche et en salant et poivrant à chaque fois.

Terminer avec le bouillon en quantité suffisante pour presque recouvrir les pommes de terre du dessus, ajouter un filet d'huile d'olive, et faire cuire 1h environ, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.

Servir avec une salade verte.

8 janvier 2011

Cookies moelleux chocolat-framboise (Veganomicon)



Recette tirée du Veganomicon de Isa C. Moskowitz et Terry H. Romero, avec quelques petites modifications. Pas franchement régime, mais tellement bons...

(pour 24 cookies env.)

150 g de confiture de framboises allégée en sucres (genre Bonne Maman Fruitée intense)
140 g de sucre blond ou roux
7 cl d'huile de colza
200 g de farine
½ c. à café de levure chimique
40 g de cacao en poudre, non sucré
40 g de chocolat noir, fondu
1 c. à café d'extrait de vanille
½ c. à café d'arôme amande amère
2 c. à s. de crème de framboises
1 c. à c. d'arôme naturel framboise (ou mieux, une dizaine de gouttes d'Extrait aromatique de framboise d'Aroma Zone
sel

Mélanger la confiture, le sucre, l'huile, la vanille, l'extrait d'amande et de framboise et la crème de framboises. Si comme moi vous n'aimez pas trop trouver des petites graines dans vos cookies, passez d'abord la confiture au chinois pour les éliminer.

Ajouter le chocolat fondu. Dans un autre récipient, tamiser la farine avec le cacao, la levure et le sel. Ajouter aux ingrédient liquides en plusieurs fois, bien mélanger. Réfrigérer la pâte quelques heures (ou préparer la veille pour le lendemain).

Former des petites boules de pâte de la taille d'une noix en les roulant entre vos paumes, les aplatir un peu (cette pâte ne s'étale pas à la cuisson) et les déposer sur une plaque à pâtisserie, sur une feuille de papier sulfurisé.

Cuire très exactement 10 minutes à 180 °C. Ne les oubliez pas, sous peine de vous retrouver avec des cookies n'ayant plus de moelleux que le nom.

Laisser refroidir sur une grille. Meilleurs dévorés le jour même, sinon à stocker dans une boite hermétique et à manger rapidement.




7 janvier 2011

Chili sin carne

Grand classique de la cuisine végétalienne, et existant en autant de versions qu'il y a de cuisiniers et cuisinières.



(pour 4 pers.)

500 g de haricots rouges déjà cuits (ou 2 boîtes de 400 g, haricots égouttés et rincés)
1 boîte (400 g) de pulpe de tomates ou 3 grosses tomages pelées et coupées en dés
1 brique (200 g) de coulis de tomates
3 c. à s. de concentré de tomates
1 gros oignon, haché
2 gousses d'ail hachées
1 barquette de Haché végétal Sojasun, ou de la protéine de soja texturée, réhydratée dans du bouillon de légumes + tamari
huile d'olive
5 cl de vin blanc
½ cc de thym
½ cc d'origan
1 cc de cumin en poudre
2 cc de paprika doux
1 cc de Tabasco
½ cc de sucre complet
piment de Cayenne, au goût
sel, poivre

Faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive, ajouter l'ail quand l'oignon est translucide. mouiller avec le vin blanc, laisser réduire. Ajouter la pulpe de tomate, le coulis et le concentré, les épices, le sel et le poivre.

Laisser réduire une dizaine de minutes, puis ajouter les haricots, un verre d'eau, couvrir et laisser mijoter 30 min., en remuant régulièrement pour éviter que ça attache. Ajouter le haché  ou les protéines de soja et laisser encore cuire 10 min. Ajouter le sucre en fin de cuisson.

Servir bien chaud accompagné de polenta crémeuse (polenta + crème d'avoine Oatly ou une autre crème végétale), de frites de polenta, de riz ou d'une autre céréale.