31 juillet 2011

Muffins au citron # 2

Un muffin léger, moelleux et acidulé, qui peut être fait avec d'autres agrumes : pamplemousse, citron vert, orange et orange sanguine (utiliser dans ce cas un mélange de jus d'orange et de jus de citron dans la pâte pour conserver le côté acidulé). Autre possibilité, ajouter des graines de pavot dans la pâte pour un grand classique des muffins américains. 
 





Pour 8 muffins

225 g de farine
120 g de sucre blond
1 c. à café de levure chimique
sel

25 cl de lait de soja
10 cl d'huile de colza
2 c. à soupe de yaourt de soja nature ou au citron
5 c. à soupe de jus de citron
zeste d’un citron bio
vanille
(facultatif : 4 gouttes d’huile essentielle de citron)

Glaçage : jus de citron filtré + sucre glace


Préchauffer le four à 180 °C. Graisser des moules à muffins (ou utiliser des caissettes individuelles en papier).

Mélanger ensemble farine, sucre, levure et sel dans un grand récipient

Mélanger séparément le reste des ingrédients.

Ajouter aux ingrédients secs et mélanger délicatement et brièvement, juste assez pour incorporer la farine. Comme pour toutes les recettes de muffins, il est essentiel de travailler la pâte un minimum, sans chercher à obtenir une texture lisse, sinon vos muffins seront denses, pâteux et ne lèveront pas bien.

Pour vous donner une idée de l'aspect que votre pâte doit avoir :

 

Répartir dans les moules ou les caissettes à muffins :




Cuire 20 à 25 minutes à 180°C. Laisser refroidir une quinzaine de minutes avant de démouler, ou faire refroidir sur une grille si vous utilisez des caissettes de cuisson en papier.

Glaçage : incorporer petit à petit le jus de citron filtré au sucre glace pour éviter les grumeaux. Ajouter plus ou moins de jus selon l’effet souhaité (glaçage blanc épais ou plus liquide).

Glacer les muffins à la cuillère, ou avec une poche à douille fine pour faire des motifs.

Servir bien froid.

Nouilles udon, seitan et sauce aux cacahuètes (Vegan w. a vengeance)

Un plat délicieux inspiré de la cuisine asiatique, offrant le contraste entre des nouilles froides, une sauce crémeuse aux cacahuètes, des légumes crus croquants et du seitan chaud et croustillant. Chapeau bas à Isa, encore une fois.

Vous avez ici une nouvelle recette de seitan, avec à un mon avis un goût plus intéressant que celle-ci.




(pour 4 pers.)

Seitan (vous pouvez bien sûr en utiliser du tout fait, marque Lima) :

115 g
de gluten de blé
2 c. à s. de levure de bière en paillettes
1 c. à s. de farine
12,5 cl d’eau froide
5 cl de tamari ou de shoyu
1 c. à s. de concentré de tomates
1 c. à s. d’huile d’olive
1 gousse d’ail écrasée
1 sachet (20 g) de soupe aux champignons instantanée (ou de champignons séchés réduits en poudre)

Procéder comme pour cette recette pour préparer la pâte. Préparer ensuite un bouillon (2 litres environ) avec bouillon de légumes, tamari, oignon, feuille de laurier. Ce bouillon doit être froid. Y plonger les morceaux de seitan et porter à ébullition. Une fois que ça bout, baisser le feu pour obtenir un frémissement, et laisser cuire 45 min. environ. Laisser le seitan refroidir dans le bouillon, puis égoutter avant de l’utiliser.

Au moment de servir, couper en morceaux et faire dorer de chaque côté dans de l’huile d’olive. Ajouter une gousse d’ail écrasée et un peu de tamari en fin de cuisson.

Sauce aux cacahuètes :

2 c. à s. d’huile végétale
2 gousses d’ail écrasées
2 c. à s. de gingembre frais râpé
25 cl d’eau
2 c. à s. de tamari
2 à 3 c. à s. de jus de citron ou de vinaigre de riz (à tester, tous les vinaigres n'ont pas la même acidité)
2 c. à s. de sirop d’érable (ou 1,5 c. à s. de sirop d'agave)
150 g de purée de cacahuètes
1 c. à c. de coriandre en poudre
(facultatif : sauce piquante type Sriracha ou Tabasco)

Faire revenir l’ail et le gingembre dans l’huile. Ajouter l’eau, le tamari, la coriandre et la purée de cacahuètes. Bien mélanger pour obtenir une texture crémeuse. Ajouter le sirop d’érable, le citron et éventuellement la sauce piquante. Oter du feu et laisser refroidir.

(cette sauce est aussi parfaite pour tremper des morceaux de légumes crus, comme le guacamole, l'hummus...)

Pour servir :

- nouilles udon cuites et passées sous l’eau froide pour les refroidir (en mag bio ou au rayon asiatique des GMS)
- concombre pelé et coupé en morceaux
- rondelles d’oignon frais ou de cébettes, ou ciboulette hachée
- (dans la recette mais non utilisé ici : germes de soja ; graines de sésame ; quartiers de citron vert)

Disposer les nouilles froides dans des bols. Répartir par-dessus la sauce aux cacahuètes (doit être à température ambiante), puis les légumes, et enfin le seitan bien chaud. Servir immédiatement.

Variante : après avoir vu une recette de seitan de Sébastien Kardinal de VG-Zone dans VegMag dans laquelle il cuit le seitan à la vapeur et pas dans du bouillon, j'ai décidé d'essayer et je suis enchantée du résultat. Le seitan est bien ferme, pas du tout spongieux, et on évite de se retrouver avec 2 litres de bouillon sur les bras à chaque fois, tout en économisant les ingrédients dudit bouillon.
Il suffit de donner à votre seitan une forme de saucisson, de l'enrouler bien serré dans du papier alu ou un linge fin, et de le cuire à la vapeur. Pas besoin de sortir la cocotte, une casserole d'eau avec un panier-vapeur et un couvercle suffit. J'ai cuit mon seitan  pendant 40 min.

7 juillet 2011

Tarte aux cerises et aux amandes




Exactement les mêmes ingrédients que pour le Chausson aux cerises, mais sous forme de tarte, pour retrouver le petit goût d'amande amère de la cherry pie à la mode, comme on dit là-bas. La véritable cherry pie made in USA est par contre faite avec une pâte brisée dans un moule plus haut, et généralement couverte de croisillons de pâte.

1 pâte feuilletée vgl
600 g de cerises dénoyautées
50 g d'amandes en poudre
70 g de sucre roux
2 c. à s. de fécule de tapioca
2 c. à s. d'amaretto
quelques gouttes d'extrait d'amande amère

Préchauffer le four à 200 °C. Dérouler la pâte dans un moule à tarte. Perforer le fond à la fourchette pour éviter les bulles.

Dans un saladier, mélanger les cerises et le reste des ingrédients. Répartir sur le fond de tarte. Cuire 40 min. environ à 200 °C. Servir froid.


En version tartelettes...

Velouté de courgettes à l'aneth



(pour 4 pers.)

4 courgettes moyennes
2 échalotes
1 c. à s. d'huile d'olive
2 c. à s. de crème d'orge (en poudre)
2 c. à s. de crème végétale (soja, avoine...)
1 bouquet d'aneth
sel
poivre

Eplucher et émincer les échalotes. Faire revenir dans l'huile dans une casserole. Ajouter les courgettes coupées en rondelles (ne peler que si elles ne sont pas bio), faire revenir 5 min. puis saler, poivrer, couvrir d'eau (60 cl env.), couvrir et laisser cuire jusqu'à ce que les courgettes soient tendres.

Mixer au mixer plongeant. Délayer la crème d'orge dans 4 c. à s. d'eau. Ajouter à la soupe, remettre sur le feu et mélanger jusqu'à épaississement.

Ôter du feu, ajouter la crème végétale et l'aneth hachée. Vérifier l'assaisonnement et servir.

3 juillet 2011

Sunday breakfast # 2




Smoothie pêche-banane-abricot et fougasse au praliné : pâte à pain, fourrage praliné Croustinut (trouvé en solde sur Un Monde Vegan), saupoudrée de sucre complet et de noisettes hachées. Cuisson 15 min. à 210°C.

Déjeuner d'été



Purée de pommes de terre, courgettes au four (courgettes, tomates pelées, ail, oignon, huile d'olive, sel, le tout cuit au four pendant 1 heure), Tofu sauté passe-partout, persil.