25 avril 2013

Les biscuits vegan des Délices de Plume

Hier, c'était fête, j'ai reçu un colis des Délices de Plume. C'est un tout nouveau site de vente en ligne de biscuits, le clou du spectacle étant les biscuits décorés à la main, comme cette adorable robe de mariée, des violons sacrément réalistes, ou, pour les sportifs, une raquette de tennis et ses balles. Ces biscuits sont personnalisables à l'infini, pour anniversaires, mariages, baptêmes, déclarations d'amour et célébrations en tous genres. Et bien sûr, LA bonne nouvelle dans tout ça, c'est qu'ils peuvent être 100% végétaliens, il suffit de demander. Dernière bonne nouvelle, Plume utilise un max d'ingrédients bio, et 0% d'huile de palme.




Dans mon colis à moi, il y avait un assortiment des biscuits vegan vendus en permanence sur le site : des barres façon cake aux fruits, des biscuits craquants au chocolat, et des croquants aux flocons d'avoine, avec et sans pépites de chocolat. 









Mes préférés sont les barres aux fruits, très moelleuses malgré le voyage, parfumées et débordant de fruits secs et confits. Pour la deuxième place, les croquants aux flocons d'avoine, tout simples au premier coup d'oeil, mais avec un goût qui vous fait replonger la main dans le sachet encore et encore. J'aime un tout petit peu moins les biscuits craquants au chocolat, probablement parce je ne suis pas une grande amatrice de chocolat et que je l'aime mieux en petites touches que très intense. 

En résumé, je me suis régalée, et je vais continuer, vu que malgré ma goinfrerie, il reste encore pas mal de choses dans le carton...






21 avril 2013

Seitan aux lentilles corail

Je vous entends d'ici. "Encore du seitan !". Oui, bon. D'abord, ça n'est jamais que la cinquième version que je vous propose, et ensuite, comme dit le proverbe ou le dicton ou je ne sais quoi, "Quand on aime...".

Pour changer un peu, mélanger les protéines et exploiter ce goût bien particulier des lentilles corail qui rappellerait presque le poulet (gasp !), j'ai associé lesdites lentilles à l'habituel gluten, pour un seitan un peu moins élastique que d'habitude, mais au bilan nutritionnel plus intéressant. 

Et sur un tout autre sujet, un événement qui a illuminé mon dimanche matin : l'arrivée des martinets noirs à Annecy, tout droit revenus de leurs vacances en Afrique. Si vous ne savez pas à quoi ressemble un martinet noir de très très près, en voilà un spécimen : 



Comme on peut le constater, le martinet n'est pas du tout équipé pour gambader sur la terre ferme, avec ses petites pattes griffues. Par contre, dans le ciel, où il passe presque tout son temps, il ne craint personne. 

Mais revenons à notre seitan. Le voilà terminé, revenu à la poêle, et servi comme ici avec gnocchis, haricots verts et sauce aux oignons de Cute and delicious.  




Ingrédients secs :

100 g de gluten en poudre
10 g de farine de pois chiches
10 g de levure de bière
2 g de sel fin
poivre noir

Ingrédients liquides : 

80 g de lentilles corail crues + 35 cl d'eau + 1/2 c. à café de gros sel
1 c. à café d'oignon déshydraté
1/2 c . à café de thym
5 ou 6 feuilles de sauge séchées
1 c. à café de tamari ou de shoyu
1 c. à soupe d'huile d'olive
10 cl de bouillon de légumes 


Mettre les lentilles, l'eau et le sel dans une petite casserole, porter à ébullition, et laisser cuire jusqu'à avoir quelque chose de ce genre : 


 

Mixer avec le reste des ingrédients liquides. 

Mélanger les ingrédients secs séparément. Ajouter d'un coup le mélange à base de lentilles, et malaxer à la spatule jusqu'à obtenir une belle boule de pâte : 



Former un boudin avec cette pâte, à placer au centre d'une feuille d'alu : 



Fermer la feuille d'alu sans serrer, pour permettre au seitan de gonfler en cuisant, et faire cuire à la vapeur 30 à 40 minutes. Résultat : 




14 avril 2013

Assiette mexicaine

Il y a quelques jours, je suis tombée sous le charme de la splendide Black bean and potato nacho plate d'Oh She Glows, et voilà ma version. Nous avons des pommes de terre rôties aux épices, du tofu grillé et épicé tout pareil, un mélange de jeunes pousses de roquette, betterave et épinards, du poivron rouge (espagnol, j'ai honte...), des oignons nouveaux, et ma nouvelle sauce à la menthe qui est juste totalement délicieuse. Oui, c'est mon opinion, et je la partage, comme on dit. En tout cas, je partage la sauce. Et si la menthe, vous trouvez ça moyen, mettez une autre herbe aromatique. De l'aneth, par exemple (au hasard...). De la coriandre (argh !). Ou rien.

Si en plus vous avez une meilleure idée comme titre de message, je suis preneuse. Et si possible autre chose que "Pommes de terre rôties, tofu épicé, légumes croquants et sauce à la menthe". C'est pas pour rien que j'ai mis "Assiette mexicaine". Ce qui ferait sûrement pas mal rigoler les mexicains. Y a-t-il des mexicains ou mexicaines francophones qui lisent ce blog et qui sont en train de rigoler en regardant mon assiette ?




(pour 2 personnes)

4 pommes de terre à chair tendre, assez grosses
1 c. à soupe d'huile d'olive
cumin
paprika
sel

125 g de tofu ferme nature
huile pour cuisson
2 c. à café de tamari ou de shoyu
1/2 c. à café d'ail en poudre
1/2 c. à café de paprika
1/2 c. à café de cumin
(facultatif : piment de Cayenne)

jeunes pousses
poivron rouge
oignons nouveaux

Sauce à la menthe

40 g de noix de cajou, crues si possible
1 yaourt de soja nature
7 à 8 feuilles de menthe
2 c. à café de jus de citron
3 cl d'eau
sel

Préchauffer le four à 210 °C (pas en chaleur tournante). Peler les pommes de terre (ou simplement bien brosser si elles sont bio et pas trop vieilles). Couper en deux, puis en quartiers. Mettre dans un saladier avec l'huile, bien mélanger puis ajouter le sel et les épices et mélanger à nouveau.


 
 Répartir sur une plaque de cuisson, et enfourner pendant 15 minutes. Sortir la plaque, retourner les morceaux de pommes de terre et remettre au four pendant 15 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient tendres et commencent à dorer.



Pendant ce temps, faire revenir le tofu émietté dans une poêle avec un peu d'huile. C'est important d'utiliser une poêle qui ne colle pas, sinon vous allez laisser la moitié de votre tofu au fond. Laisser cuire à feu assez vif, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'il soit bien doré et croustillant. 

Ôter du feu et ajouter l'ail en poudre et les épices. Mélanger, puis ajouter le tamari.


Sauce à la menthe :

Mettre les noix de cajou (si possible mises à tremper pendant quelques heures), le yaourt, l'eau et le jus de citron dans un blender puissant, ou mixez comme moi dans une cruche avec un mixer plongeant. Mixez jusqu'à obtenir une crème lisse. Ajoutez la menthe et mixez à nouveau. Salez à votre goût. 


Pour servir : répartir les pommes de terre et le tofu dans deux assiettes creuses. Ajouter le poivron coupé en dés, l'oignon haché et les jeunes pousses. Mettre environ 1 c. à soupe de sauce à la menthe par-dessus, et servir sans attendre.

7 avril 2013

Crème au citron et aux graines de chia (Happy Bunny Bloggings)

Les crèmes ou puddings aux graines de chia, c'est la grande mode en ce moment dans la blogosphère végane. Pour les nouveaux, les graines de chia (oui, bon, le nom n'est pas terrible en français, d'autant que ça se prononce bien chia, et pas kia, comme on aurait pu l'espérer) sont extrêmement riches en omégas 3, en vitamine E et en fibres solubles.

Elles ont la particularité, une fois plongées dans un liquide, de se gorger dudit liquide, quadrupler de volume, se ramollir et former une substance assez gélatineuse et que les mauvais esprits pourraient probablement comparer à des oeufs de batracien. 

Ici, je les ai mixées au blender avec le reste des ingrédients, ce qui donne une texture toujours un peu gélatineuse, mais nettement  moins inquiétante. 

La recette (non mixée), vient du blog Happy Bunny Bloggings.



 (pour 4 à 6 personnes)

40 cl de lait de coco
55 g de graines de chia
1 c. à café d'extrait de vanille
4 c. à soupe de jus de citron
3 c. à soupe de sirop d'agave
1 c. à soupe de sucre roux
zeste d'un citron bio, ou huile essentielle de citron

Mettre tous les ingrédients dans un blender. Mixer pendant quelques minutes jusqu'à ce que les graines de chia soient plus ou moins réduites en poudre. 

Répartir dans des ramequins ou des verrines et réfrigérer plusieurs heures avant de servir.

1 avril 2013

Lasagnes de Pâques

J'avais depuis un petit moment l'ambition de recréer des lasagnes vraies de vraies (enfin, pour moi, parce que les vraies lasagnes italiennes, a priori, c'est pas vraiment ça), avec tout ce qu'il faut dedans et une bonne couche de sauce blanche fromagée gratinée sur le dessus.
 
L'avantage, comme souvent dans le monde merveilleux des végétaliens, c'est que c'est finalement plutôt léger, et qu'on peut en manger, euh... plein. Alors oui, la moitié du plat a disparu hier soir, et non, j'ai même pas honte. Puisque je vous dis que c'est léger comme tout.




(pour 4 personnes normales, ou 2 gloutons)

- pâtes à lasagnes crues (attention aux oeufs...)

- Haché végétal Sojasun, ou des protéines de soja texturées réhydratées dans du bouillon et revenues avec un peu d'huile et d'oignon, ou du seitan haché et revenu tout pareil

300 g de champignons de Paris
1 belle échalote
huile d'olive
thym
sel

* Sauce blanche : 

2 c. à soupe d'huile végétale neutre
3 c. à soupe de farine
30 cl d'eau
20 cl de lait de soja non sucré, sans vanille ni rien (Soja Nature de Bjorg pour moi)
1 c. à café de moutarde de Dijon
2 c. à soupe de levure de bière
1/2 c. à café d'ail déshydraté (pas du frais)
1 c. à café de jus de citron
muscade
sel, poivre

Mettre l'huile dans une casserole, ajouter la farine, bien mélanger et laisser cuire quelques minutes (ne pas laisser prendre de couleur). Baisser le feu et ajouter l'eau en deux fois en remuant énergiquement au fouet pour éviter les grumeaux. Ajouter ensuite le lait en continuant à mélanger.

Une fois que la sauce a épaissi, ôter du feu et ajouter le reste des ingrédients. Vérifier que c'est assez salé.


* Sauce tomate :

400 g de pulpe de tomates (ou l'équivalent en tomates fraîches pelées)
3 c. à soupe de concentré de tomates
1/2 oignon jaune
1 gousse d'ail
1/2 verre d'eau
thym, origan
huile d'olive
sel
(1/2 c. à café de sucre roux si vous utilisez de la pulpe de tomates)

Hacher l'oignon, faire revenir dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'il commence à dorer. Ajouter l'ail écrasé, laisser cuire une minute, puis ajouter le reste des ingrédients sauf le sucre. Couvrir et laisser mijoter à feu doux 15 à 20 minutes.

Ajouter le sucre, et mixer au mixer plongeant ou au blender.

**

Faire revenir l'échalote hachée dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajouter ensuite les champignons en rondelles, faire revenir jusqu'à ce qu'ils commencent à dorer.

Préparation des lasagnes :

Choisir plutôt un plat carré ou rectangulaire, ça vous évitera de devoir casser vos lasagnes pour essayer de leur donner une forme arrondie. Préchauffer le four à 190 °C (chaleur tournante).

Mettre au fond du plat un peu de champignons, de sauce tomate et de haché (ne jamais mettre une première couche de pâtes au fond du plat, ça brûle...).



Mettre une couche de lasagnes par-dessus.


Deux cuillèrées à soupe de sauce blanche sur les lasagnes.



Des champignons, sauce tomate et haché par-dessus.



Et comme ça jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus. Terminer par une couche de lasagnes, et couvrir avec le reste de la sauce blanche. La sauce doit couvrir les pâtes, sinon elles ne cuiront pas. Si il en manque juste un peu, répartir 1 à 2 c. à soupe d'eau.


Cuire 45 minutes à 190 °C. Et voilà !